Organisation nationale des travailleuses et travailleurs retraités des postes (ONTTRP)

« Représenter les travailleuses et travailleurs des postes à la retraite et défendre leurs droits en matière de retraite, ainsi que leurs prestations et avantages sociaux. »

Voici le premier bulletin de l’Organisation nationale des travailleuses et travailleurs retraités des postes (ONTTRP). Nous vous remercions d’avoir répondu à l’invitation à vous joindre à cette nouvelle organisation. Vous reconnaissez qu’il est nécessaire de protéger notre régime de retraite et nos avantages sociaux.
L’attaque contre les régimes de retraite

  • Dans le cadre des négociations collectives, les employeurs exigent des reculs relativement aux régimes de retraite. En général, les travailleuses et travailleurs sont parvenus à repousser ces attaques, mais certains ont subi des reculs.
  • Aux paliers fédéral et provincial, les gouvernements s’attaquent aux régimes de retraite, et plus particulièrement aux régimes à prestations déterminées. (Voir
    l’information sur le projet de loi C-27 présentée ci-dessous.)
  • Les médias s’en prennent aux régimes de retraite et diffusent des renseignements erronés à leur sujet. Passez à l’action
  • Lisez l’article présenté ci-dessous sur le projet de loi C-27, Loi modifiant la Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension. Nous devons intervenir de toute urgence. Des mesures sont proposées à la fin de l’article.
  • Le STTP entreprendra bientôt une nouvelle ronde de négociation. Prêtez attention aux demandes de l’employeur et appuyez les travailleuses et travailleurs des postes dans le cadre de leurs négociations. Consultez le site Web du STTP pour vous tenir au courant.
  • S’il y a un groupe local de membres retraités dans votre secteur, veuillez-y participer.
  • Appuyez la campagne du STTP en faveur des services bancaires postaux. Les services bancaires postaux connaissent beaucoup de succès dans d’autres pays. Le Canada compte de nombreuses collectivités, surtout en milieu rural, qui sont très mal desservies par les services bancaires traditionnels. Malgré cela, les grandes banques ont annoncé des fermetures de succursales additionnelles. La mise sur pied d’une banque postale hausserait la valeur de Postes Canada aux yeux de la population et contribuerait à sa viabilité financière. Voilà de bonnes nouvelles
    pour les négociations!
  • Appuyez la campagne en faveur de la livraison à domicile.
  • Si vous voyez d’autres travailleuses et travailleurs lutter contre une attaque visant leur régime de retraite, appuyez-les. La moindre perte à cet égard nous
    affaiblit toutes et tous.
  • Réagissez lorsque les médias diffusent des renseignements erronés et mènent des attaques contre les régimes de retraite.
  • Notre organisation

  • L’ONTTRP compte plus de 900 membres, et de nouveaux membres s’y joignent chaque mois. De plus, un grand nombre de travailleuses et travailleurs des postes
    retraités ont dit souhaiter y adhérer.
  • Le travail juridique relatif à la constitution de l’ONTTRP en tant qu’organisme à but non lucratif progresse rapidement et devrait être terminé ce mois-ci. Un conseil d’administration intérimaire (voir la liste des membres ci-dessous) sera en place jusqu’au moment où nous pourrons tenir une assemblée générale annuelle.
  • Une fois que nos règlements et statuts provisoires auront été approuvés par le conseil, la date du début de la période d’application des frais annuels sera fixée et les frais d’adhésion versés s’appliqueront à l’année suivante. Autrement dit, les 24 $ que vous avez payés couvriront vos frais d’adhésion pour le reste de 2017 et pour au moins la moitié de 2018.
  • Lire la suite

    SAUVONS LE SERVICE POSTAL PUBLIC QUOTIDIEN À DOMICILE

    Le Conseil vous invite à prendre connaissance des informations en provenance de la coordonnatrice de la Campagne Sauvons Postes Canada, Magali Giroux, et à préparer, si possible, un mémoire indiquant les raisons pour lesquelles le service postal public quotidien à domicile est important. Des réflexions en lien avec l’expansion des services postaux sont aussi appropriées. Cliquer ce lien pour obtenir une lettre-type représentant un exemple de mémoire.

    Voir nos publicités :

    APPUI AU STTP

    SAUVONS LE SERVICE POSTAL PUBLIC QUOTIDIEN À DOMICILE

    Je sais que le délai est très court, mais plusieurs d’entre vous aviez déposé un mémoire lors du dernier examen de mandat de Postes Canada en 2008. Cet examen de mandat est sans aucun doute le plus important , et risque d’être le plus déterminant pour l’avenir du système postal. Cliquer ici pour voir cet examen de mandat.

    L’EXAMEN DE POSTES CANADA EST EN COURS

    Le gouvernement fédéral a nommé un groupe de travail indépendant pour cerner les options quant à l’avenir du service postal public. Le gouvernement a déclaré que toutes les options seraient étudiées, sauf la privatisation.

    Rappelons-nous que le 11 décembre 2013, Postes Canada annonçait, entre autres, l’arrêt de la livraison à domicile dans tous les milieux urbains. À ce jour, plus d’un million de Canadiennes et Canadiens ont perdu la livraison du courrier à domicile. Après l’arrivée des libéraux au pouvoir, un moratoire temporaire a été imposé jusqu’à ce qu’une décision éclairée soit prise lors de l’examen public du mandat de Postes Canada (examen qui est en cours depuis le 5 mai dernier).

    Il faut savoir que la société d’État a enregistré des profits de 99 millions $ pour l’année 2015 et de 194 millions $ pour l’année 2014. Des profits de 44 millions $ viennent d’être annoncés pour le premier trimestre de 2016. (Soit le double des profits de l’an passé pour le même trimestre).

    L’AVENIR DE POSTES CANADA SE JOUE MAINTENANT

    Il est d’une extrême importance de faire connaître votre opinion sur l’avenir de Postes Canada, et ce, dès maintenant, puisque le groupe de travail recevra les mémoires des organismes et des municipalités jusqu’au 23 juin seulement, et les commentaires du grand public jusqu’au 31 juillet. C’est à partir des commentaires et des mémoires recueillis que le groupe de travail remettra un rapport au Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires (OGGO), à la fin août, qui présentera les options viables qui auront été déterminées. Les consultations publiques de cet automne porteront sur ces options et rien d’autre. C’est pourquoi il est primordial de faire valoir votre point de vue et vos commentaires dès maintenant.

    Faites valoir votre point de vue sur l’avenir du service postal public. Dites ce qui est important pour vous !

    • Recevoir de nouveau votre courrier à domicile?
    • Avoir la certitude que l’idée d’installer des boîtes postales communautaires ne refera pas surface?
    • Conserver votre bureau de poste?
    • Ajouter des services destinés aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite, par exemple de courtes visites effectuées par la factrice ou le facteur, comme ce qui se fait en France par le programme Cohésio?
    • Avoir accès à une banque postale qui assure la prestation de services financiers à l’ensemble de la population?

    Nous sollicitons votre aide pour transmettre les présents documents d’information aux organismes que vous connaissez et qui nous ont peut-être échappé, vu le court laps de temps dont nous disposons.

    Voici les liens et adresses pour envoyer votre mémoire ou vos commentaires :

    Cet examen public de la Société canadienne des postes sera déterminant pour l’avenir de Postes Canada. C’est pourquoi il est primordial de vous exprimer d’ici au 31 juillet (grand public) et d’ici au 23 juin (organismes et municipalités).

    Pour obtenir toute information, n’hésitez pas à me contacter; il me fera plaisir de vous répondre.

    Amicalement,

    Magali Giroux
    Coordonnatrice de la campagne Sauvons Postes Canada
    Région du Québec
    Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes
    mgiroux@cupw-sttp.org
    Cellulaire : (514) 836-2999

    Toujours fous de nos enfants : APPUYONS LES CPE

    CONSEIL RÉGIONAL FTQ MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

    APPEL À LA MOBILISATION
    Montréal, Laval, Montérégie

    TOUJOURS FOUS DE NOS ENFANTS
    APPUYONS LES CENTRES DE LA PETITE ENFANCE

    L’Association québécoise des CPE organise un grand rassemblement. La FTQ et le Conseil régional appuient cet évènement.

    L’heure est à la mobilisation!
    Au cours de la dernière décennie, les gouvernements ont procédé à des coupes sans précédent dans les programmes dédiés à la petite enfance. Depuis 2006, les centres de la petite enfance (CPE) et les bureaux coordonnateurs (BC) ont subi, au nom de la rigueur budgétaire, des compressions de plus de 400 M$.Loin d’être sans conséquence, ces coupes menacent la qualité des services de garde éducatifs offerts en CPE, compromettant du même coup leur mission première : garantir l’égalité des chances aux enfants issus de tous les milieux, afin qu’ils puissent se développer à leur plein potentiel. Le gouvernement aurait-il renoncé au principe d’égalité des chances pour le Québec?

    Les décisions du gouvernement doivent tenir compte de l’intérêt des enfants.

    Le réseau des Centres de la petite enfance (CPE) a déjà beaucoup donné il doit de plus composer avec plusieurs décisions qui mettent en péril la mission éducative et la qualité des services offerts aux enfants par les CPE. L’équilibre budgétaire est maintenant atteint, le gouvernement affiche même des surplus. Pourtant, celui-ci souhaite retrancher 120 M$ supplémentaires pour l’année 2016-2017.

    Participez à ce grand rassemblement pour demander l’annulation des compressions additionnelles de 120 millions $ et réitérer votre appui au modèle des CPE.

    DATE : LE DIMANCHE 7 FÉVRIER 2016

    HEURE : 10 H À MIDI

    ENDROIT : PLACE ÉMILIE-GAMELIN

    Venez avec vos familles, vos amies et amis, parents, grands-parents, citoyens engagés, groupes communautaires.

     

    La Montérégie en action :  https://www.facebook.com/Regroupement.CPE.Monteregie

     

    PÉTITION

    Vous avez jusqu’au 24 février pour signer la
    pétition demandant un réinvestissement dans les services de garde éducatifs de qualité.
    https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-5663/index.html. Pour plus de détails : http://toujoursfousdenosenfants.com/fr/8/petition

     

    POUR PLUS DE DÉTAILS

    Visitez
    c
    e site pour connaitre tous les détails et pour vous abonner à l’infolettre :
    http://www.toujoursfousdenosenfants.com/fr/9/mobilisez-vous!

    Il faut se mobiliser pour l’amour de nos enfants! Dénonçons les coupe qui affligent le réseau des CPE!

    Conseil régional FTQ Montréal métropolitain
    565, boulevard Crémazie Est, bureau 2500
    Montréal (Québec) H2M 2V6
    Téléphone : 514 387-3666, télécopieur : 514 387-4393

    Courriel :
    crftqmm@ftq.qc.ca

    www.montrealmetro.ftq.qc.ca

      SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

                                                      1440542874_46-facebook   1440542259_twitter_circle_black

    LE REMÈDE AUX COUPURES: ÇA EXISTE!

    Bonjour,

    Ce bref message pour vous remercier d’avoir appuyé la campagne "LE REMÈDE AUX COUPURES: ÇA EXISTE" pour une assurance médicaments 100% publique. Plus de 1960 citoyennes et citoyens ont fait comme vous jusqu’à maintenant, et ça continue.  

    Dans le mois qui vient, nous allons multiplier sur toutes les plateformes les appels et invitations à appuyer la campagne, pour faire grandir significativement l’appui.

    Nous vous sollicitons donc pour nous donner un coup de pouce : si chacun de nous fait signer une autre personne, nous pouvons doubler le nombre d’appuis en quelques jours.

    Et voici une occasion qui peut faciliter la chose : demain, mardi le 26 janvier, à la télé de Radio-Canada, l’émission « LA FACTURE » présentera à 19h30 un reportage sur un cas concret lié au prix d’un médicament (pour visualiser l’annonce du segment de l’émission, cliquez ICI ).

    Ce reportage démontre bien la pertinence de notre campagne qui vise à contrôler le coût des médicaments, tout en préservant nos finances publiques et nos services publics.

    Nous vous invitons à regarder l’émission, et à intervenir sur les comptes Facebook ou Twitter de LA FACTURE, en utilisant le mot clic #remedeauxcoupures , en parlant de la campagne que nous menons et que vous appuyez.

    De même, en invitant votre entourage à écouter l’émission, il vous sera plus facile ensuite de les inciter eux aussi  à signer la lettre à leur député.

    Nous comptons sur vous pour maximiser les efforts de tous.

    Soyons actifs, et multiplions les appuis.

    Ensemble, nous sommes plus forts.

    Solidairement,